AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Ville
 :: Le Maid Coffee Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I know you | Lauryn & Lyam

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Sep - 18:13
I know you

ft.

Lauryn sembla désolée pour la fille et pendant un instant, Lyam se retint d'aller lui faire un câlin et lui dire de ne pas s'en soucier, mais qui aurait-il été pour faire ça ? Il se contenta donc d'attendre qu'elle finisse de dire ce qu'elle avait à dire, et fut même surpris de la voir sortir une tablette de chocolat pour que lui même l'offre à l'autre greluche en tant que cadeau d'acceptation d'excuses. Lyam était même troublé par ce geste. Quelle sorte de personne offrait quelque chose à quelqu'un pour lui dire que ses excuses étaient acceptées ? L'inverse aurait été plus logique, mais bon... Cela fut vite oublié, car le conseil que Lauryn donna ensuite surpris encore plus Lyam. Enfin... Cela le surpris, mais dans un autre sens, comme si elle venait de sortir une blague. Cependant, Lyam avait conscience que ce n'était pas une blague et se retint donc de rire.

- Bien sûr, répondit-il sur un ton mielleux et prenant la tablette de chocolat. Je lui donnerais dès que j'aurais l'occasion de la revoir.

Bien évidemment, ce n'était pas le cas, mais ça, elle ne le saura jamais.

- Et puis, tu sais, ne t'en fais pas trop pour elle. C'est juste quelqu'un d'extrêmement émotif et susceptible. Un rien peut la mettre dans tous ses états. C'est, d'ailleurs, aussi pour ça qu'elle est venue te crier dessus pour aucune raison.

Puis Lyam se tut. Pas parce qu'il n'avait plus envie de parler à Lauryn, mais parce qu'il ne savait pas comment dire ce qu'il voulait dire. Une première pour lui. Il se concentra donc sur son thé. Ce dernier devait être froid depuis le temps. Il prit une gorgée et reposa la tasse. Oui. C'était définitivement devenu froid. Une légère moue dépitée apparut sur le visage de Lyam et il soupira de nouveau avant de se concentrer une nouvelle fois sur Lauryn.

- À vrai dire, j'apprécie plus ta compagnie que la sienne. Comment dire... Tu m'intrigues beaucoup, Lauryn.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lauryn Campbell
Littéraire enthousiasteLittéraire enthousiaste
XP & RANG : 140 • Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Lyam Vesper
Appréciation : 03
Parchemins usagés : 95
Présence : Présent.e
Avatar : Korra de Legend of Korra
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 12:38
Lauryn n’était néanmoins pas réellement convaincue par l’argument pour la jeune fille, elle ne pensait pas qu’elle soit venue pour rien. Cependant, elle préféra laisser de côté cette pensée, c’était un peu trop tard. Elle irait tout de même demander à d’autres ce qu’ils pensaient de lui, sans vouloir être mauvaise langue, elle n’avait pas l’impression d’apprendre grand-chose et était tout de même un peu méfiante.

Par contre, elle ne put s’empêcher de trouver très drôle la tête qu’il fit lorsqu’il but un peu de son thé, elle avait de la chance, le sien était encore tiède, elle put donc s’abreuver sans soucis en terme de goût. La violette était une de ses saveurs favorites, ce qui était très pratique vu que l’on en trouvait partout sous tout plein de formes. Elle faillit néanmoins avaler de travers lorsque Lyam avait sorti sa dernière phrase, ne s’y attendant pas du tout, c’était très… Franc de sa part. Cela la fit rougir très légèrement, pas habituée à recevoir ce genre de compliment ? Elle n’était pas sûre que cela en soit un, mais en tout cas, c’était très… Gentil.

- Oh, heu… Merci. À vrai dire, c’est pareil pour moi. Ce qui n’est pas très étrange de ma part, tu as fait plein de trucs intriguant, rien que le fait de venir me parler.

Elle fit une pause, cherchant comment formuler ce qu’elle avait envie de dire.

- Mais, il y a quelque chose d’autre, de très étrange avec toi, et je n’arrive pas à expliqué ce que c’est. Ce qui est assez frustrant pour tout t’avouer.

Puis elle se rendit compte qu’elle avait été sans doute trop franche, ce qui la fit à nouveau rougir.

- Ah désolée, je dis des choses sans doute très bizarre pour toi. Oublie ce que je viens de dire.

Elle se frottait l’arrière de la tête avec sa main, gênée. Elle était naturellement franche, mais habituellement, elle ne raisonnait que de manière logique et ce qu’elle ne pouvait pas expliqué, elle préférait ne pas y faire attention ou tout de suite trouver une explication logique et la plus précise possible. Cependant, en ce moment même, c’était assez différent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 12:52
I know you

ft.

Pour le coup, Lyam était plutôt fier de lui. Avec ce qu'il venait de dire, il avait écarté l'incident de l'autre greluche, faisant légèrement rougir Lauryn pour la même occasion. Mais le mieux vint quand cette-dernière avoua que c'était la même chose de son côté. Néanmoins, ce qui déçu un peu Lyam, elle n'alla pas au bout de sa pensée, n'arrivant pas à expliquer clairement et craignant que ce qu'elle disait n'avait aucun sens. Se pouvait-il qu'elle aussi ressentait comme un lien de familiarité pour lui ? Et cela, même s'ils n'avaient aucun souvenirs de s'être rencontré un jour ?

Décidément, ce mystère intriguait beaucoup trop Lyam qui trouvait dorénavant qu'il n'avait pas les réponses assez rapidement. Il n'avait donc plus d'autres choix que de précipiter un peu plus la situation, quitte à en pâtir après. Et pour cela, il allait mettre toutes les chances de son côté, il ne pouvait pas risquer de perdre le peu de confiance que Lauryn avait pour lui en cet instant. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais il était certain que s'il perdait sa confiance à jamais, il ne s'en remettrai pas si facilement. Ce qui était extrêmement bizarre. Qui était-elle pour lui pour qu'il s'en soucie à ce point ?

Lyam jeta un coup d’œil à l'horloge du Maid Coffee. Il avait un peu de temps devant lui. L'autre greluche n'ayant posé que peu de résistance, il n'avait pas eu besoin d'en faire trop, ce qui le permettait de faire ce qu'il avait prévu de faire sans avoir trop mal après. Parfait.

Il croisa le regard de Lauryn et profita du moment où elle se sentait détendu pour attraper l'une de ses mains. D'habitude, il optait pour une toute autre sorte d'interrogatoire, mais bizarrement avec elle, il n'avait pas envie de le faire, préférant une option plus calme, plus douce.

Il caressa la main de Lauryn, faisant de douces pression en cercle avec son pouce.

- Tu n'as pas à te sentir gênée avec moi, Lauryn. Je sens qu'on peut tout se dire, toi et moi, comme si nous étions liés. Tu ne trouves pas ?

Il lui sourit et entremêla ses doigts avec les siens, s'assurant qu'elle était encore plus détendu, son regard toujours plongé dans les yeux bleus océan de Lauryn.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lauryn Campbell
Littéraire enthousiasteLittéraire enthousiaste
XP & RANG : 140 • Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Lyam Vesper
Appréciation : 03
Parchemins usagés : 95
Présence : Présent.e
Avatar : Korra de Legend of Korra
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 15:18
Ce qui se passait était étrange, il n’y a même pas une seconde, elle était gênée et tendue, mais à présent, ce n’était plus du tout le cas. Pourtant, cela ne la perturbait en rien, elle était détendue, comme lorsqu’elle était au calme chez elle, seule, avec un livre et du thé. Dans un lieu public, surtout avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas, cela ne devrait même pas être possible. Lorsqu’il y avait du monde, elle faisait toujours attention à se comporter normalement, à ne pas être trop sincère et à appliquer toutes les règles sociales qu’elle oubliait une fois rentrée.

- Si, c’est étrange ! J’ai un sentiment bizarre que je n’arrive pas à décrire depuis que je t’ai vu.

Elle réfléchit pour décrire réellement ce qu’elle ressentait, étant étrangement à l’aise pour parler de cela.

- C’est un peu comme ce que tu avais dit tout à l’heure, comme si on se connaissait, mais c’est pas tellement possible. Du moins, je n’ai jamais ressenti ça pour quelqu’un d’autres. Mais… Oui, j’ai l’impression d’être lié à toi. Ce qui me perturbe grandement ! Du coup, toi aussi, tu ressens quelque chose ? Ça te fait comment ?

Elle le regardait toujours droit dans les yeux, sans trop faire attention au fait qu’il touche sa main, cela ne la dérangeait pas du tout, ce qui était tout aussi bizarre que son calme soudain, mais elle n’avait pas envie d’y réfléchir. En ce moment-même, elle regardait avec insistance, espérant que lui aussi réponde, et ce, de manière sincère. Elle savait tout de même qu’elle serait incapable de réellement dire s’il mentait ou non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Sep - 20:26
I know you

ft.

Comme prévu, Lauryn ne fut pas gênée par le fait que Lyam lui tenait la main et elle répondit à sa question. Tout comme lui, elle avait comme l'impression de l'avoir déjà vu et cela même si elle avait mentionné au début de leur conversation qu'elle ne l'avait jamais vu auparavant. À moins qu'à ce moment là, elle lui avait mentit ? Mais, pour une raison inconnue, Lyam sentait que ce n'était pas le cas, et cela n'était pas parce qu'il était doué à reconnaître un mensonge, mais plus comme il le savait au fond de lui.

Puis, elle lui renvoya la question. Une occasion pour lui de mettre un peu plus d'ordre dans ce qu'il ressentait pour elle.

- J'ai l'impression que tu m'es familière, mais pas seulement comme si nous nous étions déjà rencontré, mais plutôt comme si tu étais une personne que je chérissais. Pourtant, si c'était le cas, je n'aurais pas pu t'oublier et je pense que tu m'aurais reconnu aussi. Je ne saurais expliquer complètement ce que je ressens pour toi, étant donné que moi-même je n'arrive pas à mettre des mots sur ça, mais en tout cas, j'apprécie ce que je ressens.

Ce qui était plutôt bizarre. Lyam n'était pas du genre à s'attacher si rapidement à quelqu'un. Il n'était même pas du genre à s'attacher à quelqu'un tout court. Pourtant, Lauryn y faisait exception.

Lyam finit par lâcher la main de Lauryn et détourna le regard, fixant désormais la table pour pas qu'elle voit son expression. Bien que ça faisait juste un petit moment, le jeune homme avait la tête qui tournait. Il ferma ses yeux un instant et soupira. Il avait vécu pire, il pouvait facilement faire semblant qu'il allait bien.

Il releva la tête puis se leva complètement de sa chaise, concluant son action en frappant ses mains.

- Que dirais-tu de poursuivre cette conversation à l'extérieur ?

Sur le moment, Lyam n'était pas contre prendre un peu d'air frais, histoire de changer ses esprits, alors, afin de montrer qu'il n'attendait pas un refus de la part de Lauryn, il se déplaça à côté de la chaise de la jeune femme et lui tendit sa main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lauryn Campbell
Littéraire enthousiasteLittéraire enthousiaste
XP & RANG : 140 • Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Lyam Vesper
Appréciation : 03
Parchemins usagés : 95
Présence : Présent.e
Avatar : Korra de Legend of Korra
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Sep - 18:10
Elle avait écouté attentivement ce qu’il disait et cela correspondait à peu près à ce qu’elle ressentait elle aussi, ce qui la rassura.

- Et bien, ça n’a pas l’air d’être un sentiment négatif et je n’ai pas l’impression que tu veuilles me nuire, du coup, je pense qu’il n’est pas bien utile de se prendre trop la tête là-dessus non ?

Si elle pouvait ne pas avoir à se préoccuper de cela, cela l’arrangeait pas mal, elle aimait réfléchir, mais pas se prendre non plus la tête et maintenant qu’elle avait un peu plus la confiance que ce n’était pas quelqu’un dont elle devait se méfier, cela la soulageait grandement.

Lauryn lui sourit, mais remarqua qu’il avait baissé la tête, elle se demanda s’il allait bien, il avait l’air un peu plus pâle ou était-ce son imagination ? Le fait qu’il lui demande en suite de sortir lui donnait l’impression qu’elle avait sans doute vu juste.

- Oh, si tu veux ! Tout va bien ?

Elle le regarda, légèrement inquiète.

- Mais il faut que j’aille payer avant !

Elle accepta volontiers la main qui lui était tendue et se releva, elle attrapa son sac et fouilla pour trouver son porte-monnaie et se dirigea vers la caisse dans le but de payer ce qu’elle avait mangé, félicitant le chef qui faisait d’aussi bonnes pâtisseries. Ce n’était pas trop cher, mais ce n’était pas comme si elle ne pouvait pas se le permettre.

Elle se dirigea ensuite vers la sortie, le temps étant clair comme d’habitude, elle n’avait pas vraiment fait attention à la météo donc elle espérait qu’il n’y ait pas d’orage ou de pluie.

- Du coup, tu fais un Bac S, tu sais où tu veux te diriger après ? C’est un peu la période déterminante, même si au final, on peut facilement se rediriger.

Elle se demanda un instant si ce n’était pas un sujet de conversation complètement inintéressant, mais elle était toujours assez curieuse sur les études des gens, elle aimait bien discuter de cela. Elle se dit que c’était sans doute bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Fév - 15:32
I know you

ft.

Quand Lauryn s'enquérit de son état, Lyam se contenta d'un signe de la main pour lui signifier qu'il n'y avait pas besoin de s'inquiéter.  Il l'accompagna donc à la caisse pour qu'elle paye, lui-même n'ayant pas besoin de régler quoi que ce soit étant donné que c'était l'autre greluche qui avait tout payé au final. Il resta cependant un peu en retrait, trouvant que ne pas la coller pendant qu'elle payait était plus courtois.

Une fois à l'extérieur, Lyam prit une grande expiration et se massa légèrement les tempes. Puis, il souffla, passant une main dans ses cheveux. Ça allait le faire. Il avait vécu pire. Et il avait des choses plus intéressantes à faire que de s'occuper d'un maux de tête.

La principale concernée était d'ailleurs juste à côté de lui et lui demanda même quel était ses projets pour l'avenir. Un sujet de conversation qui était d'une telle banalité que Lyam ne put s'empêcher d'avoir un sourire sarcastique sur son visage. Mais bon, pourquoi pas ? Il l'invita donc à marcher, sans vraiment prévoir où il allait, mais c'était toujours mieux que de rester sur place, et lui répondit calmement.

- Mon père veut que je fasse médecin ou que j'aille dans la politique. Donc, j'imagine que je verrais avec l'envie du moment une fois que j'en aurais fini avec les examens.

Il resta un instant silencieux, réfléchissant à la suite de ce qu'il voulait dire.

- Honnêtement ? Je préférais faire quelque chose dans la psychologie. L'esprit humain est quelque chose que je trouve de fascinant. Que cela soit sa façon de réagir à une situation bien précise ou bien la façon dont une maladie peut tout dérégler. Mais bon. Le paternel trouve que la psychologie n'est pas un domaine assez intéressant. Et crois moi, on ne lui dit pas non.

Lyam rit doucement, histoire d'alléger cette nouvelle, mais quelqu'un pouvait aisément discerner une sorte de déception dans sa voix.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lauryn Campbell
Littéraire enthousiasteLittéraire enthousiaste
XP & RANG : 140 • Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Lyam Vesper
Appréciation : 03
Parchemins usagés : 95
Présence : Présent.e
Avatar : Korra de Legend of Korra
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Avr - 22:54
Elle observa le jeune homme en même temps qu’il parlait. Il avait l’air un peu pâle, mais peut-être était-ce son imagination ? Elle avait la fâcheuse tendance à trop s’inquiéter. De toute manière, elle ne relancerait pas le sujet, il lui avait dit que cela allait et ils n’étaient pas assez proches pour qu’elle l’embête avec cela. S’il voulait parler ou se plaindre, elle l’écouterait volontiers.

- Tu as l’air d’avoir un père très strict, c’est souvent des pères qui s’inquiètent, non ?

Elle n’y connaissait pas grand-chose à vrai dire, mais dans les livres, ils avaient toujours bon fond, même s’ils étaient maladroits sur la forme.

Elle réfléchit un peu à cela, son père ne lui avait jamais interdit de faire quoi que ce soit ou même précisé ce qu’il attendait pour elle. Il faut dire qu’il avait toujours été occupé dans ses recherches, même lorsqu’il était encore saint d’esprit. Elle se dit que de toute manière, s’il n’avait pas eu en tête de sauver sa femme et qu’il s’était occupé d’elle, il ne lui aurait sans doute rien imposé. C’était compliqué d’y réfléchir, étant donné qu’il n’était plus là. Le reste de sa famille appréciait la passion de la jeune fille pour la littérature et n’avait fait que l’encourager.

- Mais ça serait vraiment dommage que gâche ton avenir, il faut parfois être en conflit avec des personnes qu’on respecte pour avancer par soi-même, non ?

Puis elle se redit compte qu’elle allait trop loin.

- Désolée, je devrais pas dire ça, ça ne me regarde pas vraiment.

Elle se frotta la tête et se dit que réfléchir avant de parler était un bon conseil qu’elle devrait appliquer à elle-même plus souvent. Devrait-elle changer de sujet ? Après tout, c’est elle qui avait commencé une conversation assez clichée, parce qu’elle ne savait pas quoi dire et c’était devenue une conversation sans doute déplaisante pour lui. Elle préféra donc se taire pour le moment, même si elle espérait qu’il ne lui en veuille pas d’avoir dit quelque chose d’aussi déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Avr - 17:48
I know you

ft.

Lauryn tenta d’excuser le comportement de son père en prétextant qu’il était probablement inquiet pour Lyam. Quelque chose qui fit grimacer Lyam pendant un court instant. Bien entendu, Lauryn ne connaissait pas son père, donc c’était sans doute normal pour elle de chercher une excuse, mais tout de même, il n’appréciait pas que quelqu’un cherche des excuses à son père. C’était peut-être puéril de sa part mais il ne pouvait pas s’empêcher. Il le haïssait. Et il voulait que les autres le haïssent également. Après tout, il le méritait.

Il répondit alors à Lauryn avec un rire jaune, suivie d’une remarque sur un ton glacial.

- Il s’inquiète plutôt du nom de la famille.

Il haussa les épaules, comme s’il voulait s’excuser pour ce changement d’ambiance moins chaleureuse.

- Je n’ai pas une bonne relation avec mon père.

Cette phrase était sorti d’un coup et ne donnait pas à une suite. C’était plus une explication pour sa réaction brusque.

- Et je ne préfère pas être encore plus en conflit avec lui, continua-t-il pour lui répondre. Mais ne t’en fais pas, même si cela ne m’arrange pas vraiment, cela ne me dérange pas d’être médecin ou dans la politique. Ceux sont des domaines intéressants aussi.

Il se tourna légèrement vers elle et lui sourit.

- Et ne t’inquiètes pas, je ne t’en veux pas. C’est mignon de ta part d’essayer de trouver une solution.

“Mignon” n’était pas un mot qu’il utilisait souvent et cela le fit légèrement rire. D’où est-ce que c’était sortit ? Toutefois, il fit comme si c’était parfaitement normal pour lui de dire ça, ne restant pas bloqué sur le fait qu’il avait dit “mignon”.

- Mais bon, parlons d’un sujet plus intéressant, comme, qu’est-ce que tu comptes faire plus tard ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lauryn Campbell
Littéraire enthousiasteLittéraire enthousiaste
XP & RANG : 140 • Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Lyam Vesper
Appréciation : 03
Parchemins usagés : 95
Présence : Présent.e
Avatar : Korra de Legend of Korra
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Avr - 23:44
- Mais bon, parlons d’un sujet plus intéressant, comme, qu’est-ce que tu comptes faire plus tard ?

- Je ne suis pas sûre que ce que je compte faire plus tard soit si intéressant, surtout que je ne suis pas tellement sûre. Ma tante me dit toujours que je n’ai cas finir mes études et voir ce qui se présente devant moi. Ce qui m’intéresse vraiment, c’est faire quelque chose en rapport avec les livres, je pense. Mais c’est dur de trouver du travail là-dedans, par exemple dans le milieu de l’édition. Milieu qui serait super cool, tu vois ? Je pourrais proposer de vrais bons livres à des enfants, les permettre de grandir bien ! Seulement, pour cela, il faut, d’après ce que j’ai entendu, des contacts dans le milieu, ce que je n’ai pas.

La jeune femme soupira de désespoir à cette pensée.

- Du coup, soit bibliothécaire, ce qui n’est pas mal, avouons-le. Mais ça manque d’excitation comme type de travail, à rester toujours assise et attendre qu’on vienne s’intéresser à toute cette superbe connaissance ! Du coup, je pense que je vais finir professeur de littérature ou d’anglais, j’imagine ? Ce n’est pas affreux en soit, c’est juste que j’ai du mal à m’imaginer face à tous ces jeunes qui ne veulent pas être là et qui n’apprécie pas assez le fait qu’on puisse tous apprendre et devenir intelligent et indépendant.

Elle fronça les sourcils, s’imaginant la scène. Pendant tout ce monologue dont la passion avait débordé de son ton, elle avait souri et parfois fait des gestes avec ses mains. Tout son corps réagissait à l’enthousiasme de la réponse.

- Oh, mais je suis désolée, je parle beaucoup trop. Je ne vais pas t’ennuyer plus longtemps, on arrive pas loin d’où j’habite et il commence à se faire tard.

Elle réfléchit un peu à "comment formuler ce qu’elle voulait dire" avant de s’en aller.

- J’ai passé un bon après-midi, j’espère que toi aussi.

Elle fit un petit sourire timide, elle avait aucune idée si elle l’avait fatigué ou embêté, mais c’était trop tard maintenant.

- Bonne soirée !

Et sans plus attendre, elle tourna à droite pour rentrer chez elle.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Ville
 :: Le Maid Coffee
-
Sauter vers: