AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Etablissement
 :: Bâtiment médical :: Bureau du Docteur Hagen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un cas... compliqué... ? {PV : Arahira}

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Engjel C. Hagen
Médecin scolaire sexyMédecin scolaire sexy
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 117
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mar - 20:16

La jeune femme n'était donc pas vraiment dans de bonnes dispositions physiques aujourd'hui. Il fronça les sourcils lorsqu'elle lui annonça ne pas avoir fait de bilan sanguin alors qu'elle se disait anémique. Du moins on lui avait dis qu'elle l'était. Ou elle l'avait déduit. C'était un peu... Étrange... D'autant apparemment elle n'était pas entrée dans un cabinet depuis longtemps. Enfin ce qui le surpris était la formulation. Elle avait dit ne pas être allée dans un cabinet depuis le collège. Pas qu'elle n'avait pas vu de médecin depuis. Avait-elle été hospitalisée pendant plusieurs années ? Hm, non ça faisait bizarre. Une chose importante il l'aurait retrouvée sur son dossier. Et puis elle aurait eu des résultats… Quoi que les hôpitaux ne les donne pas toujours…

«  Je vois. Dans ce cas je pense qu'il est mieux pour toi qu'on te fasse un bilan sanguin pour voir si tout va bien et pour contrôler pour l'anémie.  »

Engjel commença donc à noter des examens biologiques sur la feuille d'ordonnance qu'il comptait lui laisser. Et non rien pour le cannabis. Il nota aussi d'autres choses sur le dossier pour le retaper ensuite à l'ordinateur quand il aura du temps. Peu après avoir écrit et contre toute attente elle lui demandait de lui apporter une autre tisane avec un sucre. Comme quoi la chose avait l'air de lui plaire. Enfin. Si plaire était le mot juste.

«  Bien sûr je vais te chercher ça.  »

Il la gratifia même d'un petit sourire avant de sortir de la pièce. Pas qu'ils soient spécialement rares et même s'il était avenant il ne souriait non plus tout le temps. Un peu de mal à déconner aussi le docteur. Du moins trop déconner. Quoi qu'il en soit il mis l'eau à chauffer et fit une tisane tout en prenant un sucre. Une fois que la boisson fut prête il la prise et la lui apporta. Il n'avait plus trop de choses à dire et sous sa demande il l'a laissait se reposer.

«  Bien sûr. Je te laisse te reposer. Cela dis si tu préfères dormir tu n'es pas obligée de retourner en cours.  »

Pour une fois qu'il disait à quelqu'un qu'il pouvait lui faire un mot d'absence pour qu'elle se repose.

«  Je préférerai que tu ailles manger quelque chose plutôt que tu retournes en cours. Tu finis à quelle heure ?  »



===============Académie Ethiareal===============


Un petit tour à l'infirmerie ? (clique):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arahira Kriegerin
Jeune inexpressiveJeune inexpressive
XP & RANG : 00
Réputation : 00
Je suis lié.e à : Gwenaelle Morvan
Parchemins usagés : 18
Présence : Présent.e
Avatar : Koume de La Jeune fille de la plage
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Mar - 19:15
Je finissais plutôt tôt ce jour là, mais je ne suis pas retournée le voir. Je m'étais reposée dans son cabinet, puis je m'étais faufilée et j'avais tout laissé en plan. J'ai gardé l'ordonnance, elle doit traîner quelque part sous mon bureau. Dès fois je m'allonge sur le dos au milieu de ma chambre comme une étoile de mer, et inévitablement mon regard croise le papier froissé entre les plissures de l'obscurité, là sous mon bureau.

Une semaine après, ma santé n'allait pas vraiment mieux. Je dors beaucoup, beaucoup trop et je commence à avoir des absences. Je ne me nourris toujours pas assez et je maigris encore. C'est ma phase d'adaptation je suppose ou bien je sais pas, qu'importe. Tant bien que mal je tiens le coup quand je vais en cours. Dès fois certaines personnes observent avec suspicion mon teint pâle, et j'entends des conversations à voix basse qui parlent de moi. J'ai déjà une réputation de "jeune inexpressive", bizarre et antipathique.
Toujours à errer dans les vastes steppes de ma conscience, je ne fais rien et le temps passe.

Finalement, par ennui et pour provoquer quelque chose dans cet univers vide, je suis retournée au cabinet du doc un soir vers une heure du matin, par effraction. Crocheter des serrures est un vieux truc que j'ai appris dans le gang avec qui je traînais.
Enfant, j'allais parfois dans le cabinet de mon père la nuit, c'était l'endroit de la maison qui me faisait le plus peur. Mais là, je ne ressens rien, à peine un vague frisson, un sentiment étrange de déjà-vu, mais un déjà-vu mort, enterré, déterré et profané des milliers de fois. J'en ai mare d'être si lascive, mon cerveau doit gamberger dans une absence de nutriments pendant que le peu que j'ai réussis à ingérer doit encore flotter sur l'eau des toilettes de ma chambre.
J'ai l'impression d'avoir commencé une nouvelle vie où je suis plus morte encore qu'avant.

Il n'y a personne. Je fais semblant de fouiller un peu. En vérité ça me dégoûte, c'est le dernier endroit où j'aurais voulu aller, mais faut croire que tout ce que je fais n'a aucun sens. Je retrouve le placard avec les tisanes et le sucre, j'ai qu'à m'en faire une. Peut-être qu'en faisant une tisane et en frottant la théière, le doc apparaîtra ?
Dans le trou de la poche de mon sweater à capuche bleu foncé, je sens comme un papier. Je le déplie. J'allume une petite lampe de bureau. C'est l'ordonnance. Je ne me souviens même pas l'avoir pris.

Épuisée, il doit être deux heurs du matin, je me couche dans le lit du cabinet.

Serai-je la première patiente du doc lorsque l'aube viendra ? Mais je crois qu'on est dimanche...

Nappe de plomb sous les paupières.

===============Académie Ethiareal===============

Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Etablissement
 :: Bâtiment médical :: Bureau du Docteur Hagen
-
Sauter vers: