AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Villages
 :: Le Village des Aigles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Travail en bonne compagnie [Lyam Vesper - Selene Blue]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Selene Blue
Beauté froide et muscléeBeauté froide et musclée
XP & RANG : 80 - Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Florence Rainsworth
Louve solitaire
Appréciation : -3
Parchemins usagés : 50
Présence : Présent.e
Avatar : Lacie Baskerville
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Fév - 23:27
Travail en bonne compagnieUne matinée tranquille
Blue
Selene
Vesper
Lyam
Selene regarda par la fenêtre de sa chambre. En ce samedi matin ensoleillé, elle n’aurait malheureusement guère le temps d’aller lire au parc pour se plonger dans un quelconque ouvrage. Il était déjà dix heures, et il lui restait tout juste assez pour sa séance de sport matinale. Elle enfila une tenue adaptée et sortit courir à un rythme soutenu. Le samedi, qu’elle considérait comme l’un de ses jours de repos, était dédié à la simple course. Elle fit le tour du quartier des Aigles, repassant devant les bâtisses qu’elle connaissait désormais par cœur, et leurs murs couverts de graffitis colorés. Elle sillonna tranquillement entre les passants de tous âges qui se promenaient, évitant à la fois les poussettes et les déambulateurs, mais aussi les regards pesants des passants sur sa personne. Au bout d’une heure et des poussières, elle fut de retour chez elle, trempée de sueur mais satisfaite de son excursion.

Elle alluma le jet d’eau brûlante qui lui coula sur la tête, les épaules, le dos. Comme toujours, prendre une douche était un moment de détente absolue. Mais, comme toujours, il était suivi d’une longue observation dans le miroir, pour qu’elle n’oublie jamais. Et jamais elle n’oublierait. Elle revêtit un haut noir, cachant ses séquelles du passé, et finit de s’habiller dans les mêmes tons sombres. Comme d’habitude, ses yeux métalliques semblaient vouloir transpercer tout ce qu’ils rencontraient. Peut-être était-ce à cause du noir. Peut-être pas. Peu importait.

Elle déjeuna silencieusement, plongée dans ses réflexions et ses rêveries. Elle songea qu’il s’agissait certainement de ses derniers instants de solitude de la journée, puisqu’ensuite elle devait rejoindre Lyam pour un devoir de physique qu’ils avaient décidé de faire ensemble. Lyam était un garçon intelligent, très intelligent même, mais il avait une fâcheuse tendance à se déconcentrer facilement. Comme, par exemple, pour l’embêter. Elle tentait de rester sérieuse devant ses actions, mais cela s’avérait parfois difficile.

A l’heure du départ, elle attrapa sa veste et ses cours et sortit. Elle se fit en passant la remarque que, pour une fois, ils ne seraient pas en uniforme du lycée, et que cela changerait quelque peu la vision qu’elle avait habituellement de Lyam.

Elle descendit dans la salle commune des dortoirs, où elle devait retrouver le jeune homme, et s’installa dans un coin tranquille tout en le cherchant du regard. Elle ne le vit pas, mais quelques personnes croisèrent son regard et détournèrent les yeux, comme brûlés par ce qu’ils avaient vus. Elle fronça les sourcils devant ces réactions habituelles, avant de sortir ses notes concernant l'exposé qu'elle allait faire avec le jeune homme. Elle se doutait que, têtu comme il était, il était inutile de chercher des idées de sujet, mais elle l'avait tout de même fait par principe. Tranquille, elle attendit patiemment Lyam en ouvrant un livre de science-fiction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Fév - 18:57
BLUE Selene & VESPER Lyam
Travailler avec une princesse~
Il y avait une chose à savoir sur Lyam, et c’était qu’il faisait parti de ces personnes du matin. Ceux qui se levaient aux aurores pour travailler ou accomplir une tâche quelconque. Après tout, un dicton célèbre disait bien que le monde appartenait à ceux qui se levaient tôt. C’était même un dicton que son père appréciait par dessus tout et n’avait pas manqué à le rappeler à Lyam, lui faisant clairement comprendre qu’il n’avancerait pas dans la vie s’il s’attardait dans son lit à ne rien faire. De ce fait, Lyam avait fini par prendre le réflexe de se lever dès qu’il était réveillé, et cela pouvait même être dès cinq ou six heures du matin. Bien qu’en plus de cela, Lyam était aussi ce qu’on pourrait appeler un oiseau de nuit, ne refusant pas une invitation à une fête. Si bien que le temps de sommeil de Lyam était plutôt indéterminé, s’il dormait vraiment.

Ayant pris cela en compte, Lyam fut bien évidemment levé aux aurores et il se prépara directement, finissant même sa tasse de thé tout en travaillant sur certains de ses cours. Alors qu’une personne banale aurait profité du week-end pour le consacrer aux loisirs, Lyam travaillait encore et encore. Quelque chose qu’il avait également hérité de son père, qui jugeait que le repos était bon que pour les feignants, et bien entendu, aucun Vesper ne devait être un feignant, au risque de se faire taper sur les doigts. Ou pire.

Lyam passa donc sa matinée enfermé dans sa chambre à travailler sérieusement, faisant des pauses que pour se refaire du thé ou répondre à des messages. Rien de bien passionnant là-dedans. Mais cela ne le dérangeait pas. Surtout qu’il savait que son après-midi allait être beaucoup plus intéressante. Il était censé rejoindre Selene pour travailler sur un devoir ensemble, et bien que c’était pour travailler, il avait hâte de passer du temps avec elle, cela le changerait de ses habitudes de travails, et puis, il appréciait vraiment jouer avec ses nerfs.

Par conséquent, quand ce fut l’heure de la rejoindre, Lyam abandonna ses cours pour en prendre d’autres - peut-être qu’il ferait semblant de ne pas avoir bossé du tout ? - puis partit dans la salle commune des aigles, là où il devait la retrouver. Et effectivement, elle s’y trouvait déjà. Dans un coin de la salle. À l’écart des autres. Pour changer. Elle était également apparemment plongée dans sa lecture qui ne semblait pas avoir de rapport avec le travail demandé.

Ce fut donc avec un sourire narquois qu’il s’approcha d’elle, défiant également du regard qui que ce soit qui pourrait faire des remarques, et s’arrêta en face d’elle.

- Et bien. Qu’est-ce que nous avons là ?

Il porta un regard rempli de jugement sur la jeune femme, concluant son examination par un “hm” sarcastique, puis il lui fit une révérence.

- Bien le bonjour, Princesse des Ténèbres~

Il lui fit également un clin d’oeil et finit par s’asseoir en face d’elle, posant sa tête dans ses mains.

- Alors, prête à travailler ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selene Blue
Beauté froide et muscléeBeauté froide et musclée
XP & RANG : 80 - Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Florence Rainsworth
Louve solitaire
Appréciation : -3
Parchemins usagés : 50
Présence : Présent.e
Avatar : Lacie Baskerville
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Fév - 21:50
Travail en bonne compagnieUne matinée tranquille
Blue
Selene
Vesper
Lyam
Cela faisait maintenant quelques minutes que Selene était plongée dans sa lecture. De temps en temps, elle relevait les yeux pour observer ce qui l’entourait, se laissait traverser par les bribes de conversations qu’elle percevait, puis se reconcentrait pour quelque temps sur ce qu’elle lisait. L’ouvrage en question n’étant pas un chef d’œuvre littéraire, loin de là, la majorité de son temps d’attente fut passé à être attentive à son environnement. Ainsi, elle ne fut pas surprise lorsqu’une ombre lui entrava sa pseudo-lecture, et releva tranquillement la tête en attendant l’habituel commentaire du jeune homme.

- Et bien. Qu’est-ce que nous avons là ?

- Bonjour à toi aussi, répondit-elle avec un léger sourire tandis qu’elle sentait peser son regard sur sa personne.

Lyam lâcha un petit bruit sarcastique avant de faire la révérence.

- Bien le bonjour, Princesse des Ténèbres~


Il était là ! L’habituel surnom que lui avait donné le garçon, qui le suivait depuis son entrée à Ethiareal et ne la lâcherait sans doute jamais. Elle n’y voyait pas d’inconvénient, trouvant même le quolibet amusant de par son absurdité. Elle remarqua la nuance ténébreuse qu’il avait ajoutée, et lâcha un léger rire ironique en lui lançant un regard malicieux.

- On s’habille classe aussi dans le privé, my Lord ? Tu serais donc moins décontracté qu’on ne pourrait le croire… ajouta-t-elle en répondant à son clin d’œil.

Lyam s’assit devant elle, posa ses coudes sur la table et fourra sa tête dans ses mains. Refermant son livre, Selene remarqua que les autres aigles leur jetaient des regards torves. Lyam, en effet, était un personnage connu et apprécié, tant pour son physique que pour son attitude de gentleman. A l’inverse, si Selene était connue de vue, il lui semblait qu’elle dégageait quelque chose que les gens craignaient. Ainsi, peu d’entre eux l’approchaient. Lyam, qui faisait partie des exceptions à cette règle, faisait circuler des murmures d’étonnement dans les petits groupes : pourquoi ces deux-là semblaient-ils se connaitre ?

Les aigles, au caractère souvent impétueux et fier, prenaient très à cœur ce genre de petit évènement qui modifiait la réputation générale du groupe : Lyam était un trophée, et Selene, si elle était seule, permettait d’impressionner la foule ; mais mettez-les ensemble, et tout s’écroule. Elle fronça les sourcils face aux chuchotements indiscrets tandis que Lyam lui demandait :

- Alors, prête à travailler ?

Elle lui jeta un regard inquisiteur, se demandant ce qu’il préparerait comme farces pendant ce temps de travail, puis répondit :

- Opérationnelle, mon commandant. Voici quelques stratégies possibles.

Elle lui montra ses quelques idées d'exposés sans en attendre grand chose, se demandant plutôt à quoi il avait bien pu penser.

- La vision ? La mémoire ? Les réflexes ? De toute façon, on n'est pas obligés d'approfondir énormément le sujet.

La patience éternelle de Selene commençait à s’émousser face aux multiples regards alentours et aux certaines qui tentaient de se rapprocher discrètement (en vain). La présence des multitudes proches d’elle l’étouffait. Elle avait la désagréable impression de se retrouver, comme à son arrivée en France, encerclée d’inconnus incompréhensibles et oppressants. Elle fronça les sourcils et tenta difficilement de se reconcentrer sur ce qu'elle racontait.

- Bon,
dit-elle en reprenant sa feuille, je suppose que tu as des idées amplement meilleures ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Mar - 12:59
BLUE Selene & VESPER Lyam
Un peu de calme, s'il vous plait.
Selene avait la réputation d’être personne froide voir même glaciale, avec des yeux d’acier qui faisait peur à la plupart des personnes. Mais pas à Lyam. Après tout, niveau peur, il s’y connaissait et Selene n’avait rien d’effrayant. Surtout que quand elle était avec lui, elle adoptait une attitude complètement différente. Le petit rire et le sourire malicieux qu’elle lui adressa en était d’ailleurs la preuve. Un changement de comportement intéressant qui avait piqué la curiosité de Lyam la première fois qu’il l’avait aperçut agir de la sorte. De base, s’il s’était mis à lui parler, c’était parce qu’il avait été amusé par le fait que tout le monde avait peur d’elle et qu’il voulait savoir pourquoi elle était si effrayante. Cependant, ça ne s’était pas déroulé comme prévu. Selene avait par finir par s’ouvrir et adopté une attitude plus chaleureuse, et à partir de cet instant, Lyam avait décidé de découvrir la vérité sur cette personne. Que pensait-elle de tout ces gens qui avaient peur d’elle ? Voulait-elle qu’ils se comportent autrement vis à vis d’elle ? Mais surtout, pourquoi semblait-elle aussi froide alors que c’était visiblement le contraire. Lyam pouvait le dire avec facilité: Selene n’était pas une mauvaise personne. Alors, pourquoi cette sensation glaciale quand on la rencontrait pour la première fois ?

Ayant passé déjà beaucoup de temps avec elle, Lyam avait fini par avoir certaines réponses à ses questions, mais cela n’était pas encore suffisant, il voulait en savoir plus. Et en plus de cela, la relation qu’il avait avec elle lui plaisait, donc il n’était pas encore décidé à s’en débarrasser.

Quand Selene prononça le surnom qu’elle avait trouvé pour Lyam, un sourire s’afficha sur le visage de ce-dernier, et il garda ce sourire pendant que Selene parlait de ses idées pour l’exposé. Ce qui eut pour effet de le faire encore plus sourire, vu qu’il avait déjà trouvé lui-même une idée pour l’exposé qu’il comptait bien imposer.

Cependant, son sourire diminua légèrement quand il remarqua la gêne qu’il pouvait voir sur le visage de Selene. Une gêne qui n’était apparemment pas généré par lui, mais par les autres aigles présent dans la salle commune. Étant habitué aux murmures autour de lui, avoir les aigles en train de faire des commentaires sur le fait qu’il était en présence de Selene ne le gênait pas. Mais ce qui le gênait par contre, c’était que Selene n’avait pas l’air d’être complètement avec lui, trop occupé par les présences qui les entouraient.

De ce fait, au lieu de lui répondre comme si de rien n’était, il se tourna vers les autres aigles.

- Au risque de faire mon rabat-joie, je me dois de vous rappeler que la salle commune est à la fois un espace de détente et de travail, et donc nécessite un environnement calme. Alors, si c’est juste pour bavarder, je vous conseille d’aller au parc ou au salon de thé. Merci beaucoup~

Après sa petite annonce faite, la majorité des aigles se replongèrent dans ce qu’ils étaient en train de faire tandis qu’une autre petite partie discutèrent rapidement entre eux avant de quitter la salle commune. Bien. C’était une chose de faite. Il se retourna donc vers Selene.

- Alors… Qu’est-ce qu’on disait… Ah oui !

Il se mit à rire légèrement.

- Les idées pour l’exposé. Et bien, tiens toi prête car j’ai trouvé la meilleure des idées.

Avec un sourire en coin, il sortit une feuille A4 d’une pochette et la montra à Selene. En soit, la feuille n’avait rien de particulier, si on ne comptait pas l’énorme “LA REPRODUCTION” qui prenait toute la page.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selene Blue
Beauté froide et muscléeBeauté froide et musclée
XP & RANG : 80 - Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Florence Rainsworth
Louve solitaire
Appréciation : -3
Parchemins usagés : 50
Présence : Présent.e
Avatar : Lacie Baskerville
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Mar - 17:06
Travail en bonne compagnieUne matinée tranquille
Blue
Selene
Vesper
Lyam
Tout au long de la présentation d’idées de Selene, Lyam n’avait pas cessé de sourire. Qu’avait-il derrière la tête ? Et cette foule, et ces murmures incessants… Ses yeux quittèrent le visage de son interlocuteur pour se perdre dans le vague, pour ne plus voir la foule mais, pire encore, des visions du passé s’attachaient à sa rétine. « Qui est-elle, elle fait peur, l’étrangère là-bas », et ces milliers de sons incompréhensibles qu’était alors la langue française… Ne cesserait-elle donc jamais d’être une bête de foire ?

Soudain, Lyam se détourna d’elle, et apostropha la foule d’une voix claire et calme – peut-être même, songea-t-elle, légèrement envoûtante. Il les invita tous à partir d’un ton poli mais qu’elle devinait autoritaire : personne, pas même les fiers aigles, ne se risquerait à désobéir à ce qu’il appelait pourtant un « conseil ». C’est pourquoi tous détournèrent le regard pour retourner à leurs activités, ou bien quittèrent la salle d’un pas rapide. Ce fut comme tout ceci ne s’était jamais passé, comme si l’existence même de Selene et de Lyam leur était devenue inconnue.

Satisfait de son petit discours, Lyam se retourna vers Selene, qui, encore à moitié perdue dans ses souvenirs, déclara doucement :

- Merci, Lyam, mais ne te dérange pas pour ça… J’ai l’habitude, tu sais.

Peut-être en avait-elle trop dit. Elle ne voulait attiser la curiosité de personne. Lyam, en particulier, était spécialement têtu quand il s’agissait de chercher des réponses à ses questions.

- Alors… Qu’est-ce qu’on disait… Ah oui !

Le rire qu’il lâcha ne présageait rien de bon. Qu’avait-il trouvé, encore ? Oubliant momentanément ce qu’il venait de se passer, elle lâcha :

- Tu me fais peur, à sourire comme ça.

Toujours souriant, il sortit de sa pochette une feuille dont la blancheur faisait encore ressortir les mots en immenses lettres capitales noires qu’elle arborait : « LA REPRODUCTION ». Selene resta interdite un instant. Son regard passa de la feuille à Lyam, puis de Lyam à la feuille, et ainsi de suite pendant plusieurs secondes. Elle n’avait pas pensé à ça. Mais alors, pas du tout. Mais c’était sans compter sur la créativité de Lyam, ou sur son envie de la pousser dans ses retranchements, qu’en savait-elle.

- …Tu es sérieux, Lyam ? Tu te vois expliquer le principe de « papa dans maman » devant toute la classe ? Tu veux leur faire une démonstration en direct, peut-être ?

Elle se pinça l’arête du nez, consciente que tout ce qu’elle pourrait avancer comme argument serait balayé par le jeune homme qui resterait de toute manière sur son idée. Mais elle devait l’avouer, il avait fait fort ce coup-là. Lyam s’avérait prodigieusement génial quand il s’agissait de l’asticoter.

- Tu es conscient que la moitié des filles de la classe vont faire un malaise si tu leur fais un cours là-dessus ? ajouta-t-elle, tentant de tourner le sujet à la dérision.

Cependant, malgré ses efforts pour garder son sérieux, elle avait du mal à se retenir de rire de la situation dans laquelle elle s’était mise en travaillant avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Mar - 11:51
BLUE Selene & VESPER Lyam
Alors que les dernières personnes à avoir choisi de partir quittèrent la salle, Selene remercia Lyam pour leur avoir dit subtilement de s’occuper de leurs affaires. Cependant, Selene étant Selene, elle ne put apparemment pas s’empêcher de rajouter qu’il était inutile de se déranger pour ça. Néanmoins, ce que Selene ne savait probablement pas c’était que Lyam ne l’avait pas vraiment fait pour elle. Bien qu’il était habitué à provoquer des réactions chez les autres, cela pouvait rapidement l’énerver si cela s’avérait néfaste pour ce qu’il souhaitait faire. Et ici, cela aurait pu être le cas si Selene avait décidé de partir parce qu’elle en avait assez des murmures. Alors, il avait préféré arrêter cela dès le début. Et puis, si ça pouvait l’aider à se rapprocher de Selene, c’était encore mieux.

Le fait qu’elle mentionne par la suite qu’elle avait l’habitude intrigua bien évidemment Lyam qui bien qu’il en avait envie d’en savoir plus décida de ne pas en savoir plus pour le moment. Il y avait des moments pour poser des questions, et ce moment n’était clairement pas un. Il se contenta donc de prendre la situation à la légère.

- Que serait devenu ma réputation de gentleman si je n’avais rien fait ? demanda-t-il en faisant clairement semblant d’être choqué. Surtout que j’ai fait exprès de bien m’habiller pour passer du temps avec ma princesse, cela aurait été tragique de gaspiller tant d’efforts.

Il essuya une larme imaginaire, prenant presque une pose de drama queen. Bien évidemment, rien de tout ça n’était vrai, mais le fait de la faire douter sur s’il racontait n’importe quoi ou s’il disait la vérité le faisait beaucoup rire.

Il reprit néanmoins un semblant de sériosité quand il fallut approfondir le sujet de ce fameux exposé. La remarque que fit Selene, sur le fait qu’il lui faisait peur à sourire de la sorte, le fit sourire intérieurement. S’il lui faisait déjà peur avec ça, elle n’était pas au bout de ses peines, car elle n’avait encore rien vu.
Mais cela n’était pas pour maintenant. Là, il préférait se divertir autrement, comme voir la réaction de Selene quand il lui montra le sujet. Décidément, il aimait beaucoup la choquer, car la tête que fit Selene fut beaucoup trop amusant à voir. Et le commentaire de la jeune fille le fut encore plus. D’ailleurs, il se mit vraiment à rire en s’imaginant la scène, bien que le professeur serait probablement contre s’il y avait une démonstration en direct. Mais, il devait reconnaître qu’il y avait de l’idée. Puis vint ensuite la deuxième observation de Selene, montrant que ce sujet pouvait s’avérer être du grand n’importe quoi. Malheureusement pour Selene, vu que c’était le but de Lyam cela ne le dérangeait absolument pas. Il s’arrêta cependant de rire et fixa la jeune fille avec un sourire en coin. “La moitié des filles de la classe vont faire un malaise” ?

Préparant clairement un mauvais coup, Lyam se leva de sa chaise, l’a pris et la posa juste à côté de Selene.

- Je pense que tu ne poses pas la bonne question, Selene. La bonne question est…

Il s’asseya alors à côté d’elle et se pencha vers elle pour lui dire tout bas:

- Est-ce que tu risques de faire un malaise si nous parlons de reproduction ensemble ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selene Blue
Beauté froide et muscléeBeauté froide et musclée
XP & RANG : 80 - Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Florence Rainsworth
Louve solitaire
Appréciation : -3
Parchemins usagés : 50
Présence : Présent.e
Avatar : Lacie Baskerville
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Mar - 18:19
Travail en bonne compagnieUn rapprochement très soudain
Blue
Selene
Vesper
Lyam
Lyam ne posa pas de questions sur le fait que Selene avait l’habitude de ce genre de choses, ce qui la soulagea quelque peu. Cependant, il alla encore plus loin, prenant une pose ostentatoire en se plaignant haut et fort des conséquences qu’il y aurait eu s’il n’avait pas agi. Elle sourit devant sa pose exagérée, qui se voulait tout sauf sérieuse.

- Evidemment, ta réputation en aurait pris un grand coup : Lyam, LE gentleman, ne vole pas au secours de Selene la Princesse ? Bien trop choquant !

Elle sourit et ajouta :

- La Princesse des Ténèbres n’aurait eu d’autre choix que de chercher un autre prétendant, et ça, ce serait trop triste, n’est-ce pas ?

L’humour de Lyam était une chose qu’elle appréciait beaucoup : c’était en effet en partie grâce à ses vannes permanentes qu’elle avait pu s’intégrer un minimum à la classe, qui semblait enfin remarquer qu’elle était capable de rire. Chose évidente qui n’en avait pas l’air, puisque si elle avait le malheur de se retourner lorsqu’on l’appelait Princesse, la personne en question ouvrait de grands yeux, pâlissait et marmonnait des excuses en s’en allant précipitamment. Selene était donc aux yeux de tous une sorcière dénuée d’humour et qui lançait des regards chargés de malédictions. C’en était presque drôle tant c’était étrange, à vrai dire.

Lyam avait tenté de rester sérieux tandis qu’il lui présentait son idée. Cependant, après qu’elle eut vivement protesté contre ce choix de sujet lyamesque, le jeune homme éclata de rire, attirant à nouveau l’attention sur eux. Elle songea qu’il devait certainement imaginer la scène qu’elle lui avait évoqué, et secoua la tête en tentant de mimer le désespoir. Mais c’était peine perdue, car le rire de Lyam était bien trop contagieux, et bientôt les aigles observèrent du coin de l’œil rire les deux camarades en se demandant bien ce qui était si drôle. Selene réussit à reprendre son calme, habituée à maitriser ses sentiments, puis Lyam s’arrêta à son tour, la fixant d’un sourire qui ne présageait rien de bon. Il semblait clairement amusé de son second argument, et préparait quelque chose. Soudain, il se leva et déplaça sa chaise juste à côté de la sienne. Elle fronça les sourcils, se voulant sérieuse, mais le léger sourire qu’elle ne parvenait pas à empêcher de flotter sur ses lèvres trahissait sa gaieté.

- Qu’est-ce que tu nous fais encore, murmura-t-elle tandis qu’il s’asseyait.

- Est-ce que tu risques de faire un malaise si nous parlons de reproduction ensemble ? lui demanda-t-il tout bas en se penchant très, très près, à tel point qu’elle pouvait sentir son parfum (Donc, trop près).

Le sourire qu’il arborait montrait à quel point il aimait la stupéfier. Il y réussit plutôt bien puisqu’elle resta silencieuse une ou deux secondes. Connaissait-il des limites ? Elle en doutait. Reprenant ses esprits, elle lui donna une pichenette sur le front en répliquant :

- Et toi ?

Que sous-entendait-il avec cette question ? Il était décidément très fort pour la rendre confuse. Leur rapprochement soudain, cependant, fut bien trop remarqué par la foule, qui recommença de plus belle à murmurer. Elle vit même, avec un agacement grandissant, certains prendre leur portable pour jouer les détectives – ou plutôt les paparazzis.

- Lyam,
murmura-t-elle entre ses dents, tu es impossible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mar - 16:03
BLUE Selene & VESPER Lyam
beaucoup de questions
Alors qu’il était encore près d’elle, Lyam en profita pour l’observer un peu plus. Selene était également réputée pour ne pas avoir une carrure féminine, étant même parfois plus musclée que certains hommes. Cette caractéristique avait la capacité de rebuter pas mal de personnes, les hommes préférant généralement être le dominant et donc avoir un partenaire moins fort qu’eux. Et bien que Lyam faisait plus ou moins parti de cette catégorie, il n’aurait pas été surprenant qu’il n’ait aucun intérêt pour Selene, cependant, Lyam n’avait jamais été attiré par le physique des autres, lui, ce qui l’intéressait, c’était la mentalité des gens. C’était aussi pour cela qu’il n’avait pas hésité à s’approcher de Selene. Alors que tout les autres avaient des a priori sur la jeune fille à cause de son physique, Lyam était passé au-dessus de cela. Néanmoins, il se posait tout de même des questions. Qu’est-ce qui avait poussé Selene à se muscler de la sorte ? Est-ce qu’elle s’était servi de cette force supplémentaire pour faire du mal à quelqu’un ?

Le regard de Lyam dériva vers les bras de Selene. À quel point avait-elle de la force dans ses bras ? Est-ce que c’était suffisant pour-
Alors que les questions s'enchaînaient dans la tête de Lyam, il remarqua un détail qu’il n’avait jamais aperçu auparavant. Taillées discrètement dans la chair de la jeune fille, des cicatrices parcouraient ses bras. Étant donné qu’ils portaient habituellement leur uniforme, qui couvrait entièrement leur bras, Lyam n’avait jamais pu avoir l’occasion d’apercevoir clairement les bras de Selene. Une chance qu’aujourd’hui, ils n’avaient pas besoin de porter leurs uniformes car il n’aurait pas pu découvrir ce qu’il venait de découvrir. Comment Selene avait-elle eu ces cicatrices ? Lyam rajouta cette question à la liste de questions qu’il avait déjà pour Selene, décidant de ne pas la poser à haute voix. D’une part, parce qu’ils étaient entourés par d’autres personnes et il ne voulait pas que le sujet s’ébruite, d’autre part parce qu’il craignait de faire fuir Selene s’il se mettait à poser des questions sur ses cicatrices. Ils étaient proches, certes, mais pas à ce point là. Lyam doutait fortement que Selene lui réponde s’il se montrait curieux à propos des cicatrices.

Il se concentra donc sur le projet initial, qui était celui de l’exposé, et s’écarta lentement de Selene alors que cette derrière lui donnait une pichenette sur le front. Face à cette “attaque”, Lyam fronça légèrement des sourcils mais ayant tout de même un sourire en coin, pour montrer qu’il ne lui en voulait pas, ce qui était le cas. Bien que par la suite, il fut un peu déçu de ne pas avoir la réponse à sa question, Selene ayant préféré de retourner la question au lieu d’y répondre.

En plus de cela, les autres Aigles recommencèrent à commenter la situation, ce que fit remarquer Selene avait un agacement clairement visible. Malheureusement pour elle, Lyam avait beau être le Vice-Président du Conseil, il ne pouvait pas abuser de ces pouvoirs et virer tout le monde de la salle commune. Selene allait donc devoir faire avec. À moins de changer d’endroit…

- Tu n’as pas répondu à ma question, Selene, fit-il remarquer avec déception. Et je ne peux pas faire de malaise, sinon qui te rattrapera si tu en fais un également ?

Bien qu’il plaisantait, son ton était incroyablement sérieux. Puis, avant qu’elle ne réponde, il continua, sur un ton, cette fois-ci, plus décontracté.

- En tout cas, je vois que la présence des autres t’empêche de te concentrer. Si tu veux, on peut toujours aller dans ma chambre s’ils te dérangent tant que ça~

Il haussa les épaules, se préparant tout de même à éviter un coup si jamais elle décidait de le frapper pour cette proposition.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selene Blue
Beauté froide et muscléeBeauté froide et musclée
XP & RANG : 80 - Apprenti
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Florence Rainsworth
Louve solitaire
Appréciation : -3
Parchemins usagés : 50
Présence : Présent.e
Avatar : Lacie Baskerville
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mar - 19:22
Travail en bonne compagnieFureur froide
Blue
Selene
Vesper
Lyam
Alors que Lyam était encore près d’elle, Selene eut la très désagréable impression d’être observée sous toutes ses coutures. Elle sentait son regard dériver sur ses épaules, ses bras… et s’arrêter sur ces derniers. Elle baissa à son tour les yeux sur sa peau dénudée : n’étant pas en uniforme, elle s’était laissée aller à une tenue plus légère, misant sur le fait que le jeune homme serait plus préoccupé par le devoir que par sa tenue. Mais ça ne semblait pas être le cas, et elle croisa les bras en se reculant, espérant qu’il n’avait pas eu le temps d’apercevoir les lignes blanches qui striaient sa peau. Bien sûr, elle se doutait que la réaction de Lyam ne laissait aucun doute sur ce qu’il avait pu voir, et elle se maudit intérieurement de s’être rétractée ainsi : il lui sembla qu’elle venait de faire un aveu considérable, sans même avoir prononcé un mot. Cependant, Lyam ne poussa pas le sujet.

Au contraire, il sourit d’un air ennuyé quand elle le repoussa d’un petit coup sur le front. Il semblait déçu de sa réaction : attendait-il réellement une réponse à sa question ? Avec l’air le plus sérieux de monde, il le lui fit remarquer et ajouta qu’il ne pouvait se permettre de s’évanouir puisqu’il se devait de la rattraper si jamais elle défaillait. Elle sourit à cette plaisanterie tandis qu’il continuait en suggérant de changer d’endroit. Elle ouvrit de grands yeux devant cette proposition dite d’un ton bien trop désinvolte. Elle hésita entre éclater de rire et une réaction un peu plus brutale.

- Lyam, tu me vois vraiment tomber dans les pommes ? dit-elle finalement, tentant de garder un visage impassible. Et tu t’attendais vraiment à une réponse ? Et qu’est-ce que c’est que ce sous-ent…

Elle s’interrompit en voyant les visages qui les entouraient. Apparemment, elle n’était pas la seule à avoir profité des déclarations de Lyam.
« Tu crois qu’ils sont… »
« Ne dis pas de bêtises, elle et lui ? Sérieusement ? »

Elle fut consternée par le sujet des nombreuses conversations qui fourmillaient autour d’elle. Lyam avait vu juste, les autres l’empêchaient de concentrer, mais commençaient surtout à la faire sortir de ses gonds. A quel point allaient-ils se mêler des affaires des autres ?! Les regards de travers, c’était une chose. Les murmures, les mouvements de recul, passaient encore. Mais des phrases de ce genre, juste devant elle, les intrusions permanentes dans sa vie personnelle, les photos, les rumeurs… Au prix d’un effort surhumain, elle se retint de grimper sur la table pour leur hurler ce qu’elle ressentait. Elle craignait de ne pas se contrôler, qui savait ce qu’il se passerait si elle perdait son sang-froid et qu’elle se mettait à…

Elle se leva brusquement, frappant la table de ses deux mains, ce qui fit sursauter les filles les plus proches et reculer les badauds. D’un geste vif, elle attrapa son sac, y fourra ses affaires du geste le plus calme possible, et se tourna vers Lyam et déclarant d’une voix glaciale :

- Tu sais quoi ? D’accord. On part.

Elle contourna la table, en continuant sur le même ton :

- N’importe où, je m’en fous. Dans un endroit calme. Poussez-vous, gronda-t-elle aux personnes devant elle, bien que ce fut inutile car toutes avaient déjà pris leurs distances.

Selene ne comprenait pas pourquoi elle était si furieuse, elle qui avait toujours su garder un sang-froid exemplaire. Il lui sembla qu’elle aurait pu frapper au visage la première personne qui ouvrirait la bouche. Mais cette colère lui faisait du bien, et elle jeta un regard de défi autour d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyam Vesper
Monstre... de charisme ?Monstre... de charisme ?
XP & RANG : 210 • Amateur
Réputation : 20
Je suis lié.e à : Lauryn Campbell
Appréciation : 18
Parchemins usagés : 33
Présence : Présent.e
Avatar : Yuuya Kizami
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mar - 22:32
BLUE Selene & VESPER Lyam
tea time?
Elle ne le frappa. Ce qui était probablement une bonne chose, bien qu’il aurait trouvé cela amusant si cela avait fini avec une fille de la salle commune protestant parce que Selene avait osé tenter de frapper Lyam. Mais bon, il avait dédié cette journée à Selene, alors heureusement pour lui, cela n’allait pas se terminer en drama. Enfin… Peut-être qu’il avait parlé trop vite.

Alors que Selene était en train d’expliquer par A + B que ce n’était pas possible qu’elle fasse un malaise à cause de Lyam, elle s’interrompit, observant les gens dans la salle, ce qui poussa Lyam à faire de même.

Des rumeurs. Encore et toujours des rumeurs. Apparemment, Lyam et Selene donnait l’impression d’être en couple, comme quoi, il leur en fallait pas beaucoup pour penser de telles choses. Honnêtement, ils pouvaient bien penser ce qu’ils voulaient, Lyam s’en moquait, ce n’était pas comme si ça allait l’affecter directement. Peut-être que sa réputation en prendrait un coup, ou bien que ça serait tout le contraire, sa réputation grimpant parce qu’il se mettait à sortir avec ce que les gens appelaient une “cause perdue”. Dans tous les cas, ça ne lui faisait rien. Si cela n’avait pas été que des rumeurs, peut-être qu’il aurait eu une autre réaction, mais étant donné que ce n’était pas le cas, il ne voyait pas pourquoi il devrait s’embêter à les faire taire. À la limite, cela ferait du bruit dans les jours suivants mais quand les gens réaliseront que ce n’était pas la vérité, cela tomberait rapidement dans l’oubli.

Mais, alors que Lyam était calme face à cette situation, Selene était à l’opposé, se levant brusquement en frappant sur la table et rangeant ses affaires. Pendant un court instant, Lyam la regarda faire avec de grand yeux, signe de son étonnement, et eu peur qu’elle s’en aille pour de bon, réduisant son plan de la journée à néant. Mais ce qu’elle lui dit par la suite le surprit encore plus. Elle voulait partir de cet endroit. Peu importe l’endroit.

Lyam l’observa avec un grand sourire. Elle avait donc choisi la facilité. Au lieu de passer outre les rumeurs, elle avait préféré la solution de repli. Pourtant, cela ne signifiait pas que ce choix avait été fait par lâcheté. Lyam pouvait facilement remarquer qu’elle était prête à frapper quelqu’un si elle passait plus de temps dans cet endroit. Par conséquent, il était fort probable qu’elle avait choisi de partir parce qu’elle ne souhaitait pas non plus exploser au milieu de tout le monde. Ce que Lyam pouvait comprendre. Une fois qu’on montrait qu’on pouvait être un danger pour une personne, il était difficile d’avoir leur confiance (d’où le fait qu’il faisait toujours en sorte d’avoir la confiance de quelqu’un avant de s’amuser avec).

Étant dans l’obligation d’agir à son tour, Lyam frappa dans ses mains et se leva également, rangeant aussi ses affaires. Puis, il adressa un regard blasé et empli de critiques aux autres Aigles de la salle commune avant d’attraper la main de Selene et de l’entraîner vers sa chambre. Bien qu’au départ, il avait dit cela sur le ton de la plaisanterie, il était désormais déterminé à l’emmener là-bas. D’une part, parce qu’il trouvait cela amusant, d’autre part, parce qu’il n’avait pas la motivation pour trouver un autre endroit.

Une fois arrivé à destination, il lui lâcha la main et lui ouvrit la porte, l’invitant à rentrer en première, puis ferma la porte derrière lui.

Sa chambre était à son image. Ordonnée, sans avoir une affaire qui traînait au sol et chaque chose ayant un emplacement précis. Au niveau de la décoration, cela restait très sobre. La seule chose qui sortait de l’ordinaire était une bouilloire qui se trouvait sur son bureau, entourée de différents types de thé. D’ailleurs, après avoir fait signe à Selene de s’asseoir sur le lit, il se plaça près de la bouilloire.

- Tu veux du thé ? J’ai tendance à en prendre quand je suis sur les nerfs, j’ai même plusieurs types de thé, dont même un spécialement pour la détente. Bien que j’ai encore des doutes sur son efficacité…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Villages
 :: Le Village des Aigles
-
Sauter vers: